écrivain : Un type bizarre



Bizarre

Un type bizarre. Il faut sûrement s’en méfier. Il ne travaille pas ! Il doit vivre de trafics ! Tu parles qu’il écrit ! Ce n’est pas un métier d’écrire ! D’ailleurs il ne passe pas à la télé. Et son air, et son air ! On dirait qu’il n’a même pas honte !
Un type bizarre. Si j’étais au pouvoir, le bagne, c’est au bagne qu’il faudrait envoyer ces types ! La France s’en porterait mieux ! Il ne chasse même pas ! C’est quoi de cette racaille, ça vient à la campagne et ça ne respecte même pas nos traditions.
Comme l’a dit le Conseiller Général, « le respect de nos traditions ». C’est un gars du pays, lui, au moins. On est né ici, nous ! On ne va quand même pas se laisser mener par le bout du nez par des types de cette espèce...

Comme il n’y a plus de café, c’est sur la place du cimetière qu’on peut entendre ces propos. Le plus souvent après un enterrement.
Même pas besoin de les entendre, ces propos : ils se lisent dans certains regards.
Lire dans les regards est conseillé : ne pas se contenter des propos inutiles.

Et certains ont l’indécence de me demander pourquoi je n’invite pas ces gens à prendre l’apéritif !



les livres du salon du livre du net


CONTACT