le monde des livres Alain Beuve-Méry ventes 2006

Je commente un article "La vente de livres en ligne a explosé en 2006", signé A. B.-M.
Article de l'édition du 19 janvier 07.

Comme l'article précédent "en remontant le cours d'Amazon..." est signé Alain Beuve-Méry, j'en conclue que A. B.-M. est une forme de coquetterie !


MALHEUREUSEMENT l'auteur ne se pose pas la question essentielle
A qui profitent ces ventes ? Aux éditeurs ? Aux écrivains ?

Extraits :
"Tous les acteurs de l'édition ont les yeux rivés sur Internet.
Après les voyages et les vêtements, les livres arrivent en tête des produits les plus commandés sur la Toile.
La croissance des ventes en ligne de livres est de 30 % à 40 %, alors que le marché du livre sera en recul (- 1 %) en 2006."

"Pour des éditeurs comme La Découverte, Les PUF ou Dunod, les ventes sur Internet représentent jusqu'à 8 % du chiffre d'affaires.
Même des maisons comme Minuit, Au Diable Vauvert ou Le Dilettante ont Amazon.fr comme premier client, mais pour un montant modeste."

Un élément essentiel :
"Toutefois, à l'aune du chiffre d'affaires de l'édition - environ 4 milliards d'euros -, la part de la vente en ligne reste modeste.
Elle ne représente que 4,5 % en 2006 (contre 3,7 % en 2005), soit 130 millions d'euros".


'Internet est en passe de "devenir un média à part entière pour les livres car il contribue à accroître leur visibilité", estime Juan Pirlot de Corbion, PDG de Chapitre.'



"La hiérarchie entre les vendeurs de livres en ligne s'est fortement dessinée. Amazon arrive nettement en tête. En deuxième position, on trouve Fnac.com. Suivent à bonne distance Alapage et Chapitre. Puis une kyrielle d'autres sites, Abebooks, PriceMinister, PIXmania, c. Discount, Galaxidion, Livre-rare-book..."

Et TERNOISE ? Pas dans leurs stats ! les livres du salon du livre du net

mais aussi


CONTACT